Révision constitutionnelle au Burundi

17/05/2018
Révision constitutionnelle au Burundi

Deux mandats supplémentaires à partir de 2020

Les Burundais votaient en nombre jeudi lors d'un référendum sur une vaste révision constitutionnelle destinée à renforcer le pouvoir du président Pierre Nkurunziza.

Quelque 4,8 millions d'électeurs étaient appelés à s'exprimer sur cette réforme.

Le bulletin de vote ne comporte pas de question. Seule apparaît la mention "référendum constitutionnel de la République du Burundi de mai 2018", avec les cases oui et non à remplir.

Si elle est adoptée, la Constitution autorisera M. Nkurunziza, 54 ans et au pouvoir depuis 2005, à briguer deux mandats de sept ans à partir de 2020. L'issue du vote ne fait guère de doute.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Faire revenir les talents

Diaspora

Un Forum économique des Togolais de l’extérieur aura lieu à Lomé en novembre prochain.

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.