Zimbabwe : Emmerson Mnangagwa sain et sauf

23/06/2018
Zimbabwe : Emmerson Mnangagwa sain et sauf

Emmerson Mnangagwa

Une explosion d'origine inconnue a fait plusieurs victimes à la fin d'une réunion électorale à Bulawayo (sud) du président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, qui a été évacué sain et sauf, selon des témoins et le porte-parole du chef de l'Etat.

"Le président a été évacué avec succès. Il se trouve au siège de la province à Bulawayo", a déclaré son porte-parole, George Charamba.

"Nous pensons qu'il s'agit d'une explosion, qui s'est certainement produite très près de la tribune où se trouvaient les personnalités", a poursuivi M. Charamba, sans autre précision.

De nombreuses ambulances étaient présentes sur place pour évacuer ces blessés, a-t-il ajouté.

Selon plusieurs témoins, l'explosion a été ressentie alors que le chef de l'Etat, candidat du parti au pouvoir, la Zanu-PF, à l'élection présidentielle prévue le 30 juillet prochain, venait de terminer son discours devant plusieurs centaines de ses partisans.

La réunion se tenait dans un stade de Bulawayo, la deuxième ville du Zimbabwe, considérée comme un fief de l'opposition.

Les scrutins présidentiel et législatifs du 30 juillet sont les premiers organisés depuis la démission en novembre du président Robert Mugabe, qui a dirigé le Zimbabwe d'une main de fer depuis son indépendance en 1980.

Lâché par l'armée et la Zanu-PF, M. Mugabe a été remplacé par M. Mnangagwa, son ancien vice-président.

Sauf énorme surprise, Emmerson Mnangagwa est assuré de remporter la présidentielle face à une opposition orpheline de son chef historique Morgan Tsvangirai, décédé en février. 

© togodiplomatie.info

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.

L'Afrique de l'Ouest sécurise son espace maritime

Coopération

33 pays, dont le Togo, participent à l'exercice Obangame Express sous commandement américain.