Ben Ali s'en prend à la France

12/11/2009
Ben Ali s'en prend à la France

Le président de Tunisie, Zine El Abidine, Ben Ali a annoncé jeudi que son pays avait saisi l'Union du Maghreb arabe et l'Union africaine contre une "ingérence dans ses affaires intérieures" et "atteintes à sa souveraineté", suite aux critiques de la France sur les droits de l'Homme.

"Semblable ingérence va au-delà de l'atteinte à la souveraineté de notre pays pour affecter également la souveraineté de l'Union du Maghreb arabe (UMA) et de l'Union Africaine (UA) auxquelles nous appartenons", a déclaré M. Ben Ali dans un discours à la Chambre des députés, devant laquelle il prêtait serment.Les deux organisations ont été saisies "afin qu'elles adoptent la position qui s'impose et s'élèvent contre ces abus qui sont contraires au principe de respect de la souveraineté des Etats", a-t-il dit, sans toutefois mentionner l'objet de ces abus ni leur auteurs.

Ce premier discours de M. Ben Ali depuis sa réélection le 25 octobre avec 89,62% des voix se tient dans le contexte d'une guerre de communiqués entre Tunis et Paris sur le respect des droits de l'Homme depuis l'incarcération du journaliste dissident Taoufik Ben Brik.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un million d'euros de l'Allemagne

Coopération

L’Allemagne a mis à disposition du Togo un montant d’un million d’euros pour soutenir le pays dans sa lutte contre le coronavirus.

Remises de peine pour plus de 1.000 détenus

Justice

1048 détenus vont bénéficier d’une remise de peine, a annoncé Faure Gnassingbé jeudi. 

Aklesso Atcholi élu à la vice-présidence du Parlement de la Cédéao

Cédéao

Aklesso Atcholé, président du groupe parlementaire UNIR, a été élu 3e vice-président du Parlement de la Cédéao.

Essais cliniques

Santé

Une équipe de médecins togolais planchent sur plusieurs essais cliniques destinés à soigner des cas graves de covid-19.