Sarkozy est arrivé à Kinshasa

26/03/2009
Sarkozy est arrivé à Kinshasa

Le président Nicolas Sarkozy est arrivé jeudi matin à Kinshasa pour une courte visite au cours de laquelle il souhaite apporter sa pierre au conflit qui ravage l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

M. Sarkozy doit ensuite se rendre à Brazzaville et à Niamey, à l'occasion d'une mini-tournée africaine destinée à illustrer les liens rénovés qu'il veut instaurer avec le continent noir.Il a été accueilli à l'aéroport de Kinshasa par le Premier ministre de RDC, Adolphe Muzito.

Nicolas Sarkozy devait d'abord s'entretenir avec le président Joseph Kabila au Palais de la Nation avant de prononcer un discours devant les deux chambres du Parlement congolais réunies en Congrès, puis de retrouver son hôte pour un déjeuner officiel.

Très controversée, une proposition de paix française pour la région des Grands lacs doit constituer l'essentiel du menu du court séjour de Nicolas Sarkozy sur la rive gauche du fleuve Congo.

En janvier, il avait esquissé les contours d'une "nouvelle approche" pour tenter de mettre un terme à la guerre qui ravage la province du Kivu en suggérant un "partage des richesses" minières qui y regorgent entre la "grande" RDC et son "petit" voisin le Rwanda.

Ses propos ont suscité un tollé à Kinshasa, où le président français a été accusé de vouloir démembrer le territoire de l'ex-Zaïre au profit de l'ennemi rwandais qui a mené deux guerres sur son territoire depuis 1996 et soutenu activement des rébellions.

Son idée d'une exploitation conjointe des ressources naturelles du Kivu a été abandonnée au profit d'une série de "projets concrets" qu'il doit préciser lors de sa visite.

Selon la présidence française, Nicolas Sarkozy, qui est escorté de chefs d'entreprises, doit également plaider pour un renforcement de la présence économique tricolore dans le plus grand pays francophone du monde, après la France.

A l'issue du déjeuner, il doit traverser le fleuve Congo pour une visite "d'amitié" à Brazzaville, allié traditionnel de Paris dans la région. Il doit se rendre vendredi le Niger.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Graines de vainqueurs

Sport

En tournée samedi à Atakpamé, Faure Gnassingbé a inauguré la nouvelle pelouse synthétique du stade de la ville. 

Prévoir plutôt que subir

Santé

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’acheminer au Togo des équipements de protection contre le coronavirus chinois.

Prorogation de l'accord de Cotonou jusqu'en décembre 2020

Coopération

Les négociations sur un accord post-Cotonou entre les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l’Union européenne se sont poursuivies vendredi à Bruxelles.

Détection précoce

Santé

Moustafa Mijiyawa, le ministre togolais de la Santé, participera vendredi à Bamako à une réunion d’urgence de la Cédéao.