Gbéo : "Le Togo a bien changé"

06/10/2011
Gbéo : "Le Togo a bien changé"

Le président de la Commission de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), James Victor Gbéo (photo), a participé hier à la pose de la première pierre du poste juxtaposé de Noépé (frontière Togo-Ghana)

Jeudi matin, il était à la présidence. 

« Je dois féliciter le président Faure Gnassingbé pour sa vision en faveur du développement du Togo. Tous ceux qui ont eu à connaître ce pays, il y a quelques années, savent que beaucoup de choses ont évolué", a-t-il déclaré à la fin de l’entretien avec le chef de l’Etat.

La construction du poste de Noépé est financée par l’Union européenne à hauteur de 5,8 milliards de Fcfa. Sa création s’inscrit dans un programme régional de facilitation du transport dont l’un des volets est  justement l’installation de ces postes qui devraient contribuer à la faciliter les formalités aux frontières dans le contexte du protocole régional relatif à la libre circulation des personnes et des biens. 

La philosophie de tout le projet est de permettre davantage de compétitivité des acteurs économiques de la sous région, mais aussi de fluidifier la circulation au bénéfice des populations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.