Guinée Bissau : les sanctions sont effectives

06/02/2018
Guinée Bissau : les sanctions sont effectives

Le siège du PAIGC à Bissau

Fasse à l’impasse en Guinée Bissau, le président de la Cédéao Faure Gnassingbé, a décidé d’imposer des sanctions contre un certain nombre de responsables politiques qui constituent une entrave à la résolution de la crise.

La décision est effective depuis le 4 février. Les sanctions frappent au total 19 responsables politiques.

Concrètement, les sanctions portent sur la suspension de toute participation aux activités de la Cédéao, l’interdiction de voyager et refus de visas à l’encontre des 19 personnes et de leur famille. Enfin il est imposé un gel des avoirs financiers là où ils sont déposés.

En fonction de l’évolution de la situation, la liste des individus blacklistés pourra être revue.

Faure Gnassingbé s’est engagé personnellement pour parvenir à un accord en Guinée Bissau. Il a rencontré le président de ce pays à deux reprises en un mois et a envoyé son ministre des Affaires étrangères à Bissau afin d’y rencontrer les protagonistes.

Mais ces derniers ne semblent pas être dans une logique de sortie de crise … pour le moment.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.