Guinée Bissau : non aux sanctions !

21/02/2018
Guinée Bissau : non aux sanctions !

La Cédéao a fait preuve de beaucoup de patiente

Les 19 personnalités bissau-guinéennes récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry ont déposé mardi à la représentation de la représentation à Bissau une pétition pour contester ces mesures.

Les sanctions n'ont pas été approuvées par l'organe compétent puisque la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la Cédéao lors de sa session extraordinaire du 27 janvier 2018 s'est limitée à inviter les parties au conflit en Guinée-Bissau à mettre en œuvre l'accord Conakry, sous peine d'imposer des sanctions contre les personnes ou organisations qui entravent le processus de sortie de crise à partir du 1er février. 

Mais cette conférence n'a pas spécifiquement approuvé les sanctions à mettre en œuvre, expliquent les 19 individus concernés.

Cette version est contestée par les dirigeants de l’organisation ouest-africaine pour lesquelles les choses sont claires faisant référence à l’ultimatum fixé.

Les sanctions sont effectives depuis le 4 février dernier après la décision prise par l’organisation et signée par son président Faure Gnassingbé.

Le président du conseil des ministres de la Cédéao, Robert Dussey, avait mené une ultime mission de conciliation à Bissau en début de mois.

Concrètement, les sanctions portent sur la suspension de toute participation aux activités de la Cédéao, l’interdiction de voyager et refus de visas à l’encontre des 19 personnes et de leur famille. Enfin il est imposé un gel des avoirs financiers là où ils sont déposés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut encourager la pharmacopée traditionnelle

Santé

Les plantes médicinales ont une vraie valeur thérapeutique. Mais attention aux charlatans.

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.