La circulation n'est pas encore fluide

23/06/2016
La circulation n'est pas encore fluide

L'intégration à petits pas

La libre circulation des biens et des personnes au sein de l’espace Cédéao n’est toujours pas une réalité a reconnu jeudi le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza.

Il participe à Lomé à la réunion du comité d’orientation stratégique Afrique de l’Ouest-Union européenne.

‘Certes, les choses avancent, mais il faut avoir l’honnêteté de reconnaître que de nombreux problèmes existent liés aux mouvements transfrontaliers, aux manque d’infrastructures routières, au faible niveau de gouvernance’, a-t-il expliqué.

L’organisation a mis en en place une task force chargée d’auditer chaque pays membre ; elle est dirigée par l’ancien président nigérien Djibo Salou.

‘Notre objectif est de parvenir à une véritable union économique et douanière’, a martelé M. de Souza qui a mis en avant un argument de poids : ‘La Cédéao est un marché de 320 millions d’habitants, c’est plus que les Etats-Unis’.

 Dans la matinée, lors d’un entretien avec le président Faure Gnassingbé, Marcel Alain de Souza avait regretté les lenteurs observées dans la mise en œuvre effective du Tarif extérieur commun (TEC).

 Seuls 9 pays sur 15, dont le Togo, ont commencé à concrétiser le projet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.