Accompagner la décentralisation

24/07/2017
Accompagner la décentralisation

Christoph Sanders

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Il contribuera à renforcer les capacités du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales pour la mise en œuvre du processus de décentralisation. Il permettra également au gouvernement de cibler et de couvrir avec plus de précision les besoins financiers des collectivités locales et améliorer le suivi réalisé par les pouvoirs déconcentrés. 

La prestation de services, la transparence et la reddition des comptes seront renforcées dans les 5 Chefs-lieux de région (Tsévie, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong) ainsi que dans 8 autres villes secondaires. Une attention particulière sera porté à l’état civil afin d’accélérer et moderniser la délivrance des actes administratifs. 

Le processus de décentralisation est engagé depuis l’adoption d’une feuille de route qui prévoit la mise en œuvre d’une politique de démocratie locale, la création de communes et la tenue d’élections locales.

La convention a été signée lundi par le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, et les ambassadeurs de l’UE Nicolás Berlanga Martínez, et d’Allemagne, Christoph Sanders.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gazon artificiel pour Togo-Algérie

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a indiqué que le match Togo-Algérie aura lieu le 18 novembre au stade municipal de Lomé.

Le Togo devient un hub médical

Santé

L’Agence de coopération israélienne Mashav organise du 22 au 25 octobre à Lomé et à Atakpamé une formation en traumatologie pour 9 pays africains.

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique