De l'argent frais pour le CERFER

29/03/2018
De l'argent frais pour le CERFER

Routes et rail

Les priorités du Conseil de l'entente, une organisation qui rassemble 5 pays d’Afrique de l’Ouest* sont l’électrification, l’assainissement et la formation d’experts en infrastructures routières et ferroviaires.

Ce volet formation est assuré par le CERFER (centre régional de formation pour l’entretien routier) dont le siège est à Lomé. 

Problème, cet organe manque de moyens financiers pour être vraiment efficace.

Une solution est en vue.

Le président Faure Gnassingbé a reçu mercredi Patrick Kouame, le secrétaire exécutif du Conseil.

Confirmation d’une information qui circule depuis plusieurs semaines, la Banque africaine de développement (BAD) va accorder un crédit de 5 milliards de Fcfa au CERFER.

'La bonne nouvelle annoncée au chef de l'Etat lors de notre entretien est l’accord de la BAD pour ce financement’, a indiqué M. Kouame.

La mission du CERFER est de développer les aptitudes professionnelles des personnels intervenant dans l'entretien routier et ferroviaire. L’objectif est de pouvoir former des experts en BTP et dans le rail.

* Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Niger et Togo

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.

Récompenser l'engagement

Développement

Coup de pouce des pouvoirs publics et de l’UNFPA à des ONG pilotées par des jeunes au service des jeunes.