Gestion de risques

09/02/2015
Gestion de risques

Le Togo connaît des inondations récurrentes

Le gouvernement et la Banque mondiale (BM) ont lancé un projet de gestion intégré des catastrophes et des terres (PGICT) sur 4 ans. Le budget de 8,5 milliards de Fcfa est en partie financé par la BM.

Au terme de 2 ans d’exécution, le bilan est satisfaisant, a confié lundi Dahlia Lotayef qui dirigeait une mission de la Banque au Togo afin d’y réaliser une évaluation à mi-parcours. Du coup, le PGICT sera prorogé d’un an.

Ce projet a pour objectif de renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines. Il ambitionne en outre de renforcer la gestion durable des terres dans les écopaysages ciblés et les zones soumises aux aléas climatiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.