Le Conseil de l'entente fait les comptes

19/05/2018
Le Conseil de l'entente fait les comptes

Sans moyens financiers, le Conseil est inopérant

Pour exister et fonctionner, le Conseil de l’entente a besoin d’argent. Environ 56,5 milliards de Fcfa pour les 5 prochaines années.

A l’issue d’une réunion ministérielle vendredi à Lomé, les 5 pays membres* ont présenté le budget prévu par le nouveau plan stratégique 2018-2022.

L’organisation affiche certains résultats dans le domaine de la gouvernance, de l’hydraulique villageoise, de l’énergie solaire en zones rurales, des infrastructures socioéconomiques communautaires et de la formation.

Le Conseil de l’entente peut d’ores et déjà compter sur les 5 milliards de prêt accordé par la Banque africaine de développement pour faire tourner le centre régional de formation pour l’entretien routier (CERFER).

* Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Togo

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.

Récompenser l'engagement

Développement

Coup de pouce des pouvoirs publics et de l’UNFPA à des ONG pilotées par des jeunes au service des jeunes.