Les délinquants ne pourront plus jouer à saute-frontière

24/12/2016
Les délinquants ne pourront plus jouer à saute-frontière

Beaucoup plus compliqué de passer d'un pays à l'autre

Afin de lutter plus efficacement contre la criminalité transfrontalière, le Togo et le Burkina-Faso ont mené pendant 4 jours de patrouille dans la zone Cinkassé-Mandouri-Kombienga.

Les forces de sécurité des deux pays, dirigées par Yark Damehane pour le Togo et Simon Compaoré pour le Burkina, se sont déclarées satisfaites des résultats.

Côté togolais, 97 personnes, dont 2 soupçonnées de braquages, ont été interpellés. 47 suspects ont été interceptés par la police et les soldats du Burkina-Faso. 

‘Nos deux pays doivent conjuguer leurs efforts pour garantir la sécurité de la population’, a déclaré Simon Compaoré.

Le ministre togolais de la sécurité  Yark Damehane a prévenu que la coopération sécuritaire signifiait la fin de l’impunité pour les délinquants qui ne pourront plus jouer à saute-frontière pour échapper aux forces de l’ordre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.