On ne sait jamais

30/03/2018
On ne sait jamais

Un récent exercice organisé à Lomé

On l’a observé encore très récemment au Burkina-Faso, l’Afrique de l’Ouest n’est pas à l’abri d’une attaque terroriste. Mieux vaut donc anticiper et avoir des forces de sécurité et des personnels de secours prêts et bien entraînés au cas ou.

C’est l’objet d’un exercice qui débutera dans les prochains jours avec l’assistance de la coopération française.

Information confirmée vendredi par Stéphane Guérin, attaché de la sécurité intérieure à l’Ambassade de France à Lomé.

Premiers à avoir débuté les exercices il y a 3 semaines, les pompiers. Ils arrivent en fin de formation dont l’essentiel a porté sur l’assistance aux victimes en cas d’attentat.

Les autorités togolaises ont renforcé la sécurité depuis le déclenchement de la vague terroriste au Sahel. Les bâtiments publics, les grands hôtels, les ambassades et l’aéroport sont désormais protégés. Gardes statiques, parpaing et fouille des véhicules.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.