Santé et accès à l’eau

03/06/2013
Santé et accès à l’eau

Les représentants du gouvernement, de l’Union européenne et du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) se retrouvent mardi à Lomé pour faire un bilan d’étape sur un certain nombre de projets en cours au Togo.

Deux programmes seront en particulier examinés. Le premier est le « Projet d'amélioration de l'état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans à travers une approche communautaire au Togo ». Il est financé sur le 10e FED (Fonds européen de développement). Comme son intitulé ne l’indique pas, il concerne aussi les femmes enceintes et celles qui allaitent. L’objectif affiché est de consolider les acquis et d’étendre la prévention et la prise en charge thérapeutique dans 240 nouveaux villages et 112 centres de Santé. 

La réalisation de ce programme s’étend jusqu’à janvier 2014.

‘Le développement du forage manuel au Togo’ est le second projet qui sera étudié mardi. Il prévoit la réalisation d’une centaine de forages manuels.  Aucune structure locale n’étant suffisamment expérimentée au Togo, l’UNICEF a fait appel à un organisme international reconnu pour son expertise, la Fondation Practica. 

Le coût d’un forage classique est d’environ 7.500. 000 Fcfa contre environ 2.300.000 pour un forage manuel. L’intérêt économique est évident pour les autorités, les bailleurs et la population.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.