Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

12/12/2018
Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Un policier en opération de simulation

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.

Plusieurs unités ont pris part à l’opération parmi lesquelles l’Unité spécialisée d’intervention de la gendarmerie (USIG), le groupe d’intervention de la police nationale (GIPN) et le Groupe d’intervention léger anti terroriste (GILAC). 

‘Avec ce que j’ai vu, je suis satisfait de la manœuvre. On ne le souhaite pas, mais si jamais la réalité se présentait, que nos unités interviennent avec la même efficacité, a confié Damehame Yark, à l’issue de l’exercice.

Les éléments togolais ont également bénéficié de deux semaines de formation assurée par des instructeurs français.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.

L'Afrique de l'Ouest sécurise son espace maritime

Coopération

33 pays, dont le Togo, participent à l'exercice Obangame Express sous commandement américain.