Même en Australie, la Diaspora en redemande

02/12/2013
Même en Australie, la Diaspora en redemande

Les Togolais d’Australie veulent élever leurs voix pour manifester leur appui au ‘Programme Diaspora’ lancé par le gouvernement, indique un communiqué diffusé lundi par Johann Lawson, le représentant de la Diaspora togolaise en Australie, installé à Brisbane.

Même s’il y a un peu de chances que la délégation conjointe comprenant des représentants de la Primature et du ministère des Affaires étrangères, actuellement aux Etats-Unis, poursuive sa route jusqu’en Australie. Les Togolais vivant dans ce pays ont la ferme conviction qu’ils ne sont pas oubliés par les autorités, souligne le texte.

‘C’est pour cela qu’ils tiennent à exprimer leur soutien à ce Programme et à féliciter le président Faure Gnassingbé, le Premier ministre Ahooney-Zunu Kwessi Séléagodji et le ministre des Affaires Etrangères Robert Dussey pour cette nouvelle impulsion donnée aux relations entre l’Etat et la Diaspora’, explique M. Lawson.

Les Togolais d’Australie appellent de tous leur vœux au renforcement des liens et espèrent que le ‘Programme Diaspora’ deviendra l’une des constantes de la politique étrangère du Togo. Il permettra de montrer à la communauté internationale que le Togo protège, aide et défend ses ressortissants partout dans le monde, conclut le communiqué.

Photo : la ville de Brisbane (Queensland)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.