ACP : « Dédé Ahoefa Ekoué a remarquablement dirigé les travaux »

06/06/2011
ACP : « Dédé Ahoefa Ekoué a remarquablement dirigé les travaux »

Un compromis sur la cessation des hostilités au Sud-Soudan a été trouvé in extremis la semaine dernière à Bruxelles lors de la réunion des ACP, explique cette semaine l’hebdomadaire économique et financier Les Afriques. Et c’est grâce à l’intervention de la  présidente du Conseil des ministres ACP, Dédé Ahoefa Ekoué (Togo). « qui a remarquablement dirigé les travaux », souligne le journal.
La déclaration soumise au Conseil des ministres regrettait « les violents affrontements qui ont éclaté le 21 mai à Abyei », et lançait « un pressant appel à toutes les parties pour qu’elles mettent immédiatement
fin aux hostilités ». Fureur de l’ambassadeur du Soudan : « C’est une ingérence inacceptable, un dangereux précédent. La date indiquée est fausse. Il ne s’est rien passé le 21 mai. Où avez-vous pris cette date ? J’ai consulté mon gouvernement. Il rejette toute déclaration sur le Sud-Soudan. » La violente déclaration soudanaise réveille le Conseil de sa torpeur.
« En tant que femme, en tant que mère, il m’est impossible de me taire », lance la ministre de la Planification du Togo, qui martèle que « les ACP manqueraient à leur devoir s’ils se taisaient sur les affrontements au Sud-Soudan, qui ont fait des dizaines de milliers de déplacés ». Le Liberia, qui a connu les drames de la guerre civile, vient à la rescousse pour condamner aussi les affrontements. La Mauritanie, avec tact, propose une formulation plus neutre, remplaçant les « violents affrontements » par la « situation » à Abyé. Les couloirs feront le reste. Le délégué soudanais se range à ce compromis. Ouf de soulagement.

Informations complémentaires

Les Afriques N°164.pdf 5,31 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.

La maîtrise de l’eau comme vecteur de développement

Développement

En Afrique de l’Ouest comme ailleurs, un élément essentiel de toute démarche sérieuse de développement durable se trouve dans la maîtrise humaine des ressources en eau.