Ahmadinejad invite Faure au sommet des non-alignés

11/07/2012
Ahmadinejad invite Faure au sommet des non-alignés

Le ministre iranien de la Jeunesse et des Sports, Mohammad Abassi, a été reçu mercredi par le président Faure Gnassingbé. Il était porteur d’une invitation à participer au prochain sommet du Mouvement des non-alignés (MNA) qui aura lieu les 30 et 31 août prochains à Téhéran.

« Cette visite à Lomé était destinée à remettre une invitation officielle du Président de la République Islamique d'Iran (Mahmoud Ahmadinejad, ndlr) au Président de la République du Togo. Ceci se situe dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays puisqu'elles datent de plusieurs années et prônent la paix et les Droits de l'Homme dans le monde », a déclaré l’officiel iranien.

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Elliott Ohin, avait participé début mai à Sharm El-Sheikh à la réunion préparatoire de ce sommet.

118 pays, dont le Togo, sont membres de cette organisation créée en 1956 en pleine guerre froide et qui se définissaient à l’époque comme n'étant alignés ni avec ni contre aucune grande puissance mondiale.

Le MNA a perdu de son influence depuis la disparition du régime soviétique même si plusieurs grandes nations continuent d’y adhérer ; c’est le cas de l’Inde et du Pakistan. En revanche la Chine a préféré se retirer il y a quelques années.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.