Conseil des droits de l’homme : le Togo rempile

13/10/2018
Conseil des droits de l’homme : le Togo rempile

Vote à bulletin secret vendredi à New York

L’Assemblée générale des Nations Unies a élu vendredi, à bulletin secret, 18 membres du Conseil des droits de l’homme qui siégeront aux côtés de leurs 29 pairs, pour une durée de trois ans à compter du 1er janvier 2019.

Le Conseil des droits de l’homme est composé de 47 États répartis comme suit : 13 États d’Afrique, 13 États d’Asie et du Pacifique, 8 États d’Amérique latine et des Caraïbes, 7 États d’Europe occidentale et autres États et 6 États d’Europe orientale.

Les cinq sièges vacants de la région Afrique ont été remportés par le Burkina Faso avec 183 voix, le Cameroun, 176, l’Erythrée,160, la Somalie 170 et le Togo pour un second mandat avec 181 voix. 

Les Etats-Unis se sont retirés en juin du Conseil en accusant l'institution d'’hypocrisie’, notamment à l'égard d'Israël. ‘Pendant trop longtemps, le Conseil des droits de l'homme a protégé les auteurs de violations des droits de l'homme et a été un cloaque de partis pris politiques’, avait alors expliqué Washington.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.