Faure félicite Nicolas Sarkozy

08/05/2007
Faure félicite Nicolas Sarkozy

Le chef de l'Etat togolais, Faure Gnassingbé, vient d'adresser un message de félicitations à Nicolas Sarkozy, élu dimanche président de la République française et qui succèdera le 16 mai prochain à Jacques Chirac.

Dans ce message, M. Gnassingbé forme le souhait « de voir les liens de coopération entre la France et le Togo se consolider pour le bonheur de nos deux peuples amis ». Voici le message adressé lundi par Faure Gnassingbé à Nicolas Sarkozy

Monsieur le Président

Au moment ou votre élection à la tête de République française vient d'être proclamée, il m'est particulièrement agréable de vous exprimer au nom du peuple et du gouvernement togolais et en mon nom propre, mes plus vives et chaleureuses félicitations.

Je voudrais vous formuler tous mes vŒux de bien-être et de réussite dans votre haute et exaltante mission qui commence.

Je ne doute pas que sous votre magistrature suprême, la France exercera davantage son éminent rôle dans la poursuite du grand chantier européen, de même qu'elle affirmera encore plus, son engagement à faire avancer la cause de la paix et de la prospérité dans le monde.

Il me plaît de saisir également cette heureuse occasion pour former mes souhaits les plus ardents de voir les liens de coopération entre la France et le Togo se consolider pour le bonheur de nos deux peuples amis.

En vous renouvelant mes sincères vŒux, Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, les assurances de ma très haute considération.

Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Fonds Khalifa entre en jeu

Développement

Le Fonds Khalifa pour le développement de l'entreprise va injecter 15 millions de dollars dans de petits projets agricoles. 

80 jurés pour juger d'affaires graves

Justice

La première session de la Cour d'assises de l’année a débuté lundi. 63 affaires seront jugées.

HCTE : le processus électoral est lancé

Diaspora

Les Togolais de l'extérieur doivent élire 77 représentants lors d'un processus démocratique inédit.

Un sanctuaire dont la population ne doit pas être oubliée

Environnement

Le parc de Fazao-Malfakassa doit être protégé sans pénaliser la population riveraine.