Horst Köhler salue l’action diplomatique de Faure Gnassingbé

06/12/2014
Horst Köhler salue l’action diplomatique de Faure Gnassingbé

Horst Köhler vendredi à Berlin

Horst Köhler, l’ancien président allemand (2004-2010) a reçu vendredi à Berlin le chef de la diplomatie togolaise Robert Dussey.

Cet ancien directeur général du FMI et de la Banque européenne pour la reconstruction est un économiste reconnu. Très populaire dans son pays, il a toujours milité pour une aide accrue de Berlin en faveur des pays en développement, notamment en Afrique.

Lors de l’entretien, M. Dussey a justement évoqué les investissements allemands en Afrique et le rôle central qu’est appelé à jouer le secteur privé allemand sur le continent. Les entreprises de ce pays sont dynamiques, tournées vers l’export et proposent une offre adaptée aux besoin des économies africaines.

Robert Dussey et Horst Köhler

S’agissant des questions de géopolitique, Horst Köhler a marqué son intérêt pour le rôle sous-régional joué par le président Faure Gnassingbé en matière d’intégration et de lutte contre le terrorisme et la piraterie. Il a également mentionné son rôle fédérateur dans le combat contre l’épidémie Ebola en Afrique de l’Ouest.

Son action doit se développer pour le renforcer l’Afrique de l’Ouest au sein de l’ensemble continental.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.