L’obligation morale de John Atta-Mills

15/04/2010
L’obligation morale de John Atta-Mills

Le président Faure Gnassingbé a remercié son homologue, John Atta-Mills (photo) pour le soutien apporté par le Ghana à une demande de levée des sanctions imposées par la CAF à l’équipe nationale de football du Togo.
M. Gnassingbé a adressé un message en ce sens au président du Ghana ; message remis mardi à Accra par le ministre des Affaires étrangères, Koffi Essaw, et le ministre des Sports, Christophe Tchao.
« Le président togolais a été particulièrement sensible à l’implication personnelle et au soutien constant apportés au Togo par John Atta-Mills. Il estime que la position exprimée par Accra est un signe supplémentaire des excellentes relations qui existent entre les deux pays », a indiqué le directeur de Cabinet du leader ghanéen.
Il y a quelques semaines, le président du Ghana avait reçu Issa Hayatou, le président de la CAF, pour lui demander de lever les sanctions contre les Eperviers.
« Le gouvernement et le peuple togolais veulent exprimer leurs sincères remerciements au gouvernement ghanéen et à son peuple pour leur appui déterminé à faire lever les sanctions qui frappent l’équipe nationale après l’attaque de Cabinda”, indique le message de Faure Gnassingbé.
Au cours de l’entretien avec les officiels togolais, le president Atta-Mills a souligné que son soutien était une “obligation morale et un geste de fraternité”.
Début mars, le président du Ghana avait demandé à la Confédération africaine de football de revenir sur sa décision de suspendre le Togo pour les deux prochaines CAN.

« Je sais qu’un appel en ce sens a déjà été formulé par les membres de la Cédéao, mais comme aucune réponse n’est parvenue pour le moment, je le fais une nouvelle fois à titre personnel », avait déclaré M. Atta Mills en recevant Issa Hayatou.
Mais le president de la CAF ne veut rien entendre. “La sanction est juste”, déclarait-il il y a quelques jours au quotidien français Le Figaro.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Promotion de l'emploi et sécurité au travail

Social

La France et le BIT (Bureau international du travail) sont liés par un accord de partenariat dont bénéficie directement le Togo.