Le Togo a bien changé

10/02/2018
Le Togo a bien changé

Yoshifumi Okamura et Faure Gnassingbé en juin 2011 à Tokyo

L’ancien ambassadeur du Japon au Togo, Yoshifumi Okamura, est de retour après 7 ans d’absence. Il est à Lomé pour soutenir la candidature de son pays à l’expo universelle de 2025. 

Il a profité de son séjour pour parcourir les artères de la capitale et s’y promener.

‘De nombreux travaux ont été exécutés par le gouvernement avec ses partenaires techniques et financiers dont le Japon. Voir ces nouvelles routes, ces échangeurs est assez impressionnant. Je dois féliciter le chef de l’Etat et son gouvernement.’, a confié le diplomate désormais représentant du gouvernement japonais pour la paix et la stabilité internationale.

Il s’est également rendu en dehors de Lomé pour visiter plusieurs réalisations menées dans le cadre du Projet d’urgence de développement communautaire (PUDC), partiellement financé par le Japon.

Yoshifumi Okamura a constaté la création des maisons de femmes et des jeunes à Notsè (90 km de Lomé) d'un marché moderne d’Attiégou (Lomé) et d'une piste rurale construite à Kovié (préfecture du Zio).

Un déplacement qui s’est déroulé en présence de Victoire Dogbé-Tomagah, la ministre du Développement à la base et de son collègue des Infrastructures et des Transports, Ninsao Gnofam. Egalement dans la délégation, Kardiatha Lo N’Diaye, la représentante du PNUD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.