Les ambitions de Franck-Walter Steinmeier

11/09/2008
Les ambitions de Franck-Walter Steinmeier

Franck-Walter Steinmeier, le ministre allemand des Affaires étrangères qui avait effectué une visite officielle au Togo en février dernier, pourrait bien un jour revenir à Lomé en qualité de Chancelier. Il a annoncé dimanche qu'il serait le candidat du parti social-démocrate (SPD) pour affronter la chancelière conservatrice Angela Merkel aux élections de l'automne 2009.

"Je suis prêt à conduire le SPD en tant que chef de file dans ces élections", a dit M. Steinmeier au cours d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion de la direction du parti à Werder, près de Berlin."Je ne me présente pas pour faire de la figuration. Je me présente afin qu'un social-démocrate dirige l'Allemagne", a-t-il lancé sur un ton combatif.

Le numéro deux du gouvernement a par ailleurs indiqué qu'il assurerait à titre provisoire la direction du SPD, en remplacement de Kurt Beck, jusqu'à l'élection "aussi vite que possible" d'un nouveau président, qui devrait être l'ancien vice-chancelier Franz Müntefering.

Conscient de la grave crise d'identité que traverse son parti, au plus bas dans les sondages, M. Steinmeier a vigoureusement appelé ses troupes à l'unité: promettant de "combattre ensemble" et d'utiliser l'année qui reste avant les législatives du 27 septembre 2009 "pour renforcer" le SPD.

En photo : Franck-Walter Steinmeier avec Faure Gnassingbé en février 2008 à Lomé

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Asky transporteur officiel du PAM

Coopération

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a installé au Ghana son centre de réponse africain au covid-19.

Grand Lomé : la pré-collecte est à la charge des communes

Environnement

Le District autonome du grand Lomé (DAGL) a lancé l’offensive contre les dépotoirs sauvages.

Un drame qui ne restera pas impuni

Faits divers

Un fonctionnaire de police a ouvert le feu jeudi sur un laveur de voitures qui a été mortellement atteint.

La clé sous la porte

Tourisme

A Lomé, l’industrie hôtelière est sinistrée. Certains établissement songent à mettre la clé sous la porte.