Moscou veut peser davantage en Afrique

06/06/2018
Moscou veut peser davantage en Afrique

Mikhail Bogdanov

Le président Faure Gnassingbé a reçu mardi Mikhail Bogdanov, ministre adjoint des Affaires étrangères et conseiller de Vladimir Poutine pour le Moyen-Orient et l’Afrique, actuellement en tournée régionale.

Les discussions ont porté sur les stratégies de renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines économiques, commerciaux, énergétiques, agricoles, éducatifs et de sécurité régionale.

‘(…)  Il existe aujourd’hui de nouvelles possibilités qui nous permettent de donner une nouvelle impulsion pour redynamiser les relations entre les deux pays. Nous avons adressé les salutations du Président Poutine à son homologue togolais et avons aussi évoqué la situation en Afrique, notamment en ce qui concerne son développement. Nous en tant que Fédération de Russie, sommes persuadés que tout problème africain doit avoir absolument une solution africaine. Nous saluons à cet effet, les actions du chef de l’Etat togolais dans la recherche des solutions panafricaines’ a déclaré l’émissaire russe selon le communiqué publié par la présidence togolaise.

Coopération militaire, investissements, soutien à la lutte contre le terrorisme, la Russie fait son grand retour sur le continent.

Il y a quelques jours à Moscou, le chef de la diplomatie russe, Sergey Lavrov a laissé entendre que son pays pourrait jouer un rôle central pour maintenir la paix et la sécurité en Afrique.

Aujourd’hui, l’ambition de la Russie n’est plus idéologique comme à l’époque de l’URSS, mais bien d'étendre sa sphère d'influence diplomatique et économique.

La visite à Lomé et dans d'autres capitales africaines de Mikhail Bogdanov semble constituer un signe clair.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.