'Nos institutions ont fait ce qu’elles avaient à faire'

08/01/2021
'Nos institutions ont fait ce qu’elles avaient à faire'

Des manifestants à l'assaut du Capitole mercredi dernier

Eric William Stromayer, l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, s’est dit révolté par les évènements survenus il y a 48h au Capitole.

‘Un spectacle inquiétant, un affront à nos processus électoraux et à notre Etat de droit', a-t-il déclaré vendredi.

Pour le diplomate, on ne peut résoudre les contentieux politiques par la violence.

‘Malgré les événements tragiques de mercredi, nos institutions ont fait ce qu’elles avaient à faire. Le Congrès a déclaré Joe Biden comme le président élu, démontrant ainsi la force de la démocratie américaine’, a conclu M. Stromayer.

Censée être une simple formalité, la certification de la victoire de Joe Biden par les deux chambres du Congrès réunies en session extraordinaire a tourné à 'l'insurrection', 'presque à la sédition' selon les termes du président élu, quand une foule de partisans du président sortant a envahi le Capitole, interrompant les débats.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.