Note verbale

25/01/2010
Note verbale

Une délégation de l'ONU est attendue mardi à N'Djamena pour entamer des discussions avec les autorités tchadiennes qui ont demandé que le mandat de la Minurcat ne soit pas reconduit. La mission de l'ONU en Centrafrique et au Tchad compte plusieurs dizaines de soldats originaires du Togo.
La délégation est dirigée par le général néerlandais Patrick Cammaert.
Le général Cammaert a notamment été commandant de division pour la Mission des Nations unies en République démocratique du Congo (Monuc) de 2005 à 2007, après avoir travaillé comme Conseiller militaire au Département des opérations de maintien de la paix de l'ONU (2002-2005). Il a également été chef de la force de la Mission des Nations unies en Ethiopie et en Erythrée (Minuee, 2000-2002)), d'après l'ONU.
La semaine dernière, le ministère tchadien des Affaires extérieures avait indiqué avoir transmis à l'ONU une note verbale dans laquelle le Tchad demandait que le mandat de la Minurcat ne soit pas reconduit.
La Minurcat avait confirmé avoir reçu la note et annoncé la mise en place d'une équipe "pour faire le point sur la position tchadienne" lors de discussions à N'Djamena, devant aboutir à des recommandations au Conseil de sécurité.
Cette mission a été créée par une résolution de l'ONU en 2007 pour assurer la sécurité des quelque 450.000 réfugiés et déplacés dans l'est du Tchad et le nord-est de la Centrafrique, deux pays affectés par la guerre au Darfour (ouest du Soudan). Elle est aussi chargée de favoriser le retour volontaire des réfugiés et de faciliter l'aide humanitaire.
Le 15 mars 2009, la Minurcat a pris le relais de la Force de l'Union européenne (UE) pour un mandat d'un an, avec la possibilité de le renouveler. En décembre, 46% de ses 5.200 militaires prévus avaient été déployés sur le terrain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy veut structurer l’écosystème du football

Sport

Identifier les jeunes disposant d’un réel potentiel, telle est l’ambition du concours ‘Graines du Togo’, qui vient de débuter.

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Le Togo n'est pas un adepte des châteaux de sable

Coopération

Le Togo va s'inspirer du modèle à succès de la Corée du Sud pour développer ses agropoles.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.