Nouvel ambassadeur togolais en Russie

15/10/2018
Nouvel ambassadeur togolais en Russie

Sergey Lavrov (G), Komi Bayédzè Dago et Vladimir Poutine

Le nouvel ambassadeur du Togo en Russie, Komi Bayédzè Dagoh, a présenté le 11 octobre ses lettres de créances au président Vladimir Poutine.

A l’issue de la cérémonie protocolaire, les échanges ont porté sur le renforcement de la coopération économique entre Lomé et Moscou. Ca tombe bien. Après une longue absence, la Fédération a décidé de revenir en Afrique.

Le président Faure Gnassingbé avait rencontré Vladimir Poutine le 27 juillet dernier à Johannesburg, en marge du sommet des BRICS.

Mikhail Bogdanov, ministre adjoint des Affaires étrangères et conseiller de M. Poutine pour le Moyen-Orient et l’Afrique s’était rendu à Lomé en juin pour de longs échanges avec le chef de l’Etat.

Komi Bayédzè Dagoh* n’arrive donc pas à Moscou en terrain complètement vierge. 

Vladimir Poutine et Faure Gnassingbé en juillet 2018 à Johannesburg

Coopération militaire, investissements, soutien à la lutte contre le terrorisme, le Kremlin fait son grand retour sur le continent.

Il y a quelques jours à Moscou, le chef de la diplomatie russe, Sergey Lavrov avait laissé entendre que son pays pourrait jouer un rôle central pour maintenir la paix et la sécurité en Afrique.

Aujourd’hui, l’ambition de la Russie n’est plus idéologique comme à l’époque de l’URSS, mais bien d'étendre sa sphère d'influence diplomatique et économique.

______

* avec résidence à Berlin 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.