Pristina en quête de reconnaissance

21/01/2014
Pristina en quête de reconnaissance

Depuis plusieurs années, le Togo et le Kosovo entretiennent des contacts informels. En 2011, le président Faure Gnassingbé avait reçu à Lomé le vice Premier ministre, Behgjet Pacolli. L’objectif de Pristina est d’obtenir une reconnaissance officielle. 

Déclaré indépendant en 2008, mais reconnu seulement par une partie de la communauté internationale, ce pays, composé à majorité d’Albanais, entretient des relations compliquées avec son voisin serbe hostile à toute idée d’indépendance.

Si le Bénin et le Burkina Faso ont reconnu le Kosovo, rien de tel pour le moment à Lomé, mais les discussions se poursuivent.

Le ministre togolais des Affaires étrangères, s’est entretenu dimanche avec son homologue kosovar Enver Hoxhaj (photo).

Aucun communiqué officiel n’a sanctionné les discussions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.