Réfugiés ghanéens : la polémique continue

02/06/2010
Réfugiés ghanéens : la polémique continue

Les autorités d’Accra refusent toujours de reconnaître la présence de 3.500 réfugiés au Togo, contraints de franchir la frontière après des violences interethniques dans le Nord Ghana. Le gouvernement minimise ce mouvement de populations pourtant confirmé par le HCR
Le ministre ghanéen de l’Intérieur, Martin Amidu, a indiqué mardi n’être en possession d’aucune liste précise de réfugiés transmise par le Togo accréditant ce chiffre.
« En l’absence d’informations précises et officielles, il est absolument impossible de connaître le nombre exact de réfugiés. Les chiffres avancés ici et là sont de la pure spéculation », a déclaré le ministre.

Toutefois, M. Amidu reconnaît que des habitants de la région de Bunkpurugu-Yunyoo (District du Nord) ont pu passer au Togo pour rejoindre des membres de leur famille en attendant que la situation se calme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.