Coup de pouce à l'inclusion financière

23/01/2015
Coup de pouce à l'inclusion financière

50 millions de dollars en micro-crédits

Le Togo va bénéficier du fonds de la fondation MasterCard. 

La MasterCard Foundation Fonds pour la prospérité rurale, est dotée d’une enveloppe de 50 millions de dollars et devrait permettre aux petits agriculteurs de bénéficier de micro-crédits. Une initiative qui vient en appui au Fonds national pour la finance inclusive (FNFI) lancée l’année dernière par les autorités.

La MasterCard Foundation Fonds pour la Prospérité rurale sera géré par KPMG International Advisory Services. Les premières soumissions de propositions innovantes seront acceptées jusqu’au 20 mars 2015 pour des projets dans 24 pays dont le Togo. 

Le MasterCard Foundation est une organisation indépendante internationale basée à Toronto, au Canada, et possédant des actifs de plus de 9 milliards de dollars.

En coopération avec des partenaires répartis dans 49 pays, elle offre la possibilité à ceux qui le souhaitent d'apprendre et de s'épanouir. Le programme encourage l'inclusion financière et fait progresser l'apprentissage des jeunes, essentiellement en Afrique.

Établie en 2006 grâce au soutien de MasterCard Worldwide à l'occasion de sa transformation en société anonyme, la Fondation est une entité distincte et indépendante. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.