Davantage de gaz naturel pour le Togo ?

06/06/2018
Davantage de gaz naturel pour le Togo ?

Quantités insuffisantes pour faire tourner la centrale de Lomé à 100% au gaz

Walter Perez, le directeur général du gazoduc ouest-africain, a assuré mardi à Lagos que tout était mis en œuvre pour fournir aux clients du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigeria des quantités de gaz supplémentaires.

Grâce à un nouveau compresseur, la fourniture pourra passer de 70 millions de SCUF (unité de mesure) à 85 millions, a-t-il indiqué.

L’augmentation de la production est vitale pour des centrales thermiques comme celle de Lomé. Elle a été conçue pour fonctionner au gaz naturel – beaucoup moins cher – mais doit utiliser du fuel lourd faute de recevoir le débit promis au lancement du pipeline.

Le Ghana est dans une situation similaire.

En l’absence de réelles garanties quant à l’avenir du gazoduc, les autorités togolaises envisagent de construire une centrale fonctionnant au GNL (gaz naturel liquéfié).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.