Embraer lorgne vers le Togo

14/04/2015
Embraer lorgne vers le Togo

Un Embraer 195 de la Lufthansa

Des représentants de la société brésilienne Embraer, troisième avionneur mondial après Boeing et Airbus, sont actuellement au Togo. Ils ont rencontré des responsables de la compagnie aérienne régionale Asky. Les discussions ont porté sur l’installation d’un centre de maintenance à Lomé.

La délégation qui quittera Lomé mercredi a été reçue dans l’après-midi par le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey ; il avait à ses côtés Jandira Pacheco, la chargée d’Affaires du Brésil au Togo.

En février dernier, M. Dussey avait effectué une visite officielle au Brésil. Il s’était rendu à Sao José dos Campos (100 km de Sao Paulo) où se trouve le gigantesque complexe d’assemblage d’Embraer. 

Robert Dussey et la délégation d'Embraer

12.000 personnes travaillent sur ce site d’où sort chaque jour des appareils destinés au monde entier (avions commerciaux, d’affaires, militaires et à vocation agricole).

Les Brésiliens lorgnent sur le marché africain où le trafic aérien est en expansion (+8% par an). Les clients sont encore rares, exceptés le Maroc, l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Mozambique.

Asky est pour le moment équipée Boeing et de Dash du Canadien Bombardier, mais Embraer est sur les rangs pour étoffer la flotte. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.