Intégration à tout prix

19/05/2014
Intégration à tout prix

Après une décennie d’instabilité politique et de violences, les huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) semblent sorts des années noires. Et vont pouvoir relancer une véritable politique d’intégration. Jeune Afrique, en kiosque lundi, consacre un dossier complet à cette organisation régionale qui fête son XXe anniversaire.

L’UEMOA affirme dans un publi-reportage qu’elle entent accélérer l’intégration. Mais un article souligne toutefois qu’en matière de douane, de commerce, de transports, de banques, l’Union n’existe en grande partie que sur le papier. Pour améliorer les résultats, les huit membres, dont le Togo, vont devoir apprendre à jouer collectif.

Mais pour le Togolais Adoh Kossi Amenounve, directeur général de la BRVM, la Bourse régionale. ‘Le marché financier est déjà une parfaite illustration de l’intégration régionale de l’Union’.

Jeune Afrique note que la région est aussi le théâtre d’une vive concurrence autour des ports. Si Abidjan conserve le leadership, Lomé s’affirme comme une plateforme ultra-compétitive avec la modernisation et l’extension du site (3e quai et terminal de transbordement). Le Togo bénéficie d’une situation idéale, porte d’accès vers les pays enclavés (Burkina, Mali, Niger).

 

 

Jeune Afrique N° 2784

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.