L’image de l’Afrique ne changera pas à coups d’incantations

19/10/2014
L’image de l’Afrique ne changera pas à coups d’incantations

Il est urgent d’insuffler une nouvelle dynamique

Après plusieurs décennies de crises multiformes, le continent africain relève progressivement la tête.

Cependant, malgré des taux de croissance élevés dans un contexte de crises multiples, des ressources naturelles incommensurables et des atouts indéniables, l’image de l’Afrique ne changera pas à coups d’incantations et de slogans.

Il est urgent d’insuffler une nouvelle dynamique en vue d’accélérer l’émergence. De nombreux défis restent en effet à relever, et l’Afrique doit y faire courageusement face.

Partant de ce constat, un forum s’est déroulé samedi à Bruxelles en présence d’une brochette de personnalités dont Donald Kaberuka, le président de la Banque africaine de développement (BAD).

Le Togo était représenté par des hommes d’affaires venus participer aux différents panels dont Didier Acouetey, directeur d’un Cabinet de ressources humaines.

Lors de la soirée de gala, Gervais Koffi Djondo, fondateur d'Ecobank et de la compagnie aérienne Asky, a reçu le Live Achievement Award pour son apport au développement du continent.

A l’origine de cette conférence, le journaliste Thierry Hot, ex-BBC et directeur du mensuel Notre Afrik.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.