La SFI cherche des projets porteurs

10/07/2019
La SFI cherche des projets porteurs

Sergio Pimenta lors du point de presse

Le climat des affaires s'est nettement amélioré au Togo et j'ai pu me rendre compte qu’il existe des opportunités de développement dans ce pays, a déclaré Sergio Pimenta, le vice-président Afrique de la Société financière internationale (SFI, Groupe de la Banque mondiale), lors d’un point de presse mercredi à Lomé.

M. Pimenta a rencontré les plus hautes autorités du pays et des responsables du secteur privé.

La SFI met de l’argent dans des projets porteurs. Elle l’a déjà fait avec la centrale thermique gérée par Contour Global, les installations de transbordement au port de Lomé et la cimenterie Heidelberg pour un total de 334 millions de dollars.

Elle s’intéresse à des opportunités dans les secteurs de l’hôtellerie, de l’énergie et des télécommunications, notamment.

Sa visite au Togo intervient au moment ou est lancé le plan national de développement qui s’appuie au 2/3 sur l’investissement privé.

La SFI devrait ouvrir un bureau de représentation à Lomé avant la fin de cette année.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un sport viril qui doit devenir populaire

Sport

Le directeur technique de la Fédération togolaise de rugby (FTR) a lancé mercredi à Sotouboua une campagne de découverte de ce sport.

Engagement collectif

Coopération

Le projet AVENIR (Action des Volontaires Européens et Nationaux Investis pour la Résilience) est mis en oeuvre au Togo.

Tendance lourde

Tech & Web

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est passé de 70% à 84% en 3 ans.

‘Le champ des oubliés' présenté au FICMA

Culture

La XVIe édition du festival international ‘cinéma et migrations’ (FICMA) a démarré lundi soir à Agadir.