La ZACOP est sur les rails

20/01/2010
La ZACOP est sur les rails

La Zone d’alliance et de coprospérité (ZACOP), créée en juillet 2009, a-t-elle du plomb dans l’aile. Non, répond le ministre togolais des Affaires étrangères, Koffi Esaw (photo).
Le chef de la diplomatie assure que les pays membres ont commencé à verser leur contribution. Reste à trouver un siège et ce sera au Nigeria.
« Le projet avance rapidement. J’ai reçu la semaine dernière mon collègue du Nigéria qui a promis d’œuvrer pour que les anciens bureaux du secrétariat exécutif de la Cédéao à Lagos, puissent être affectés à la ZACOP. Ce qui devrait permettre un démarrage effectif des activités de la nouvelle institution » a expliqué Koffi Esaw.
La ZACOP regroupe, outre le Togo, le Nigeria, le Bénin et le Ghana.
Cette organisation se veut un laboratoire de ce que pourrait être un jour l'intégration africaine. Sa mission est d'assurer un développement et une croissance économique partagés par tous les pays membres. Cela passe, notamment, par la libre circulation des biens, des personnes, des capitaux, des services et une harmonisation des politiques fiscales, monétaires et d'investissement.
Le secrétaire exécutif adjoint de la ZACOP est un Togolais, il s'agit d'Essowèdéou Agba.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.