Le gouvernement acte la privatisation partielle

08/12/2018
Le gouvernement acte la privatisation partielle

L'opérateur a besoin de moyens pour se développer

Le gouvernement a annoncé le lancement du processus de privatisation partielle du Groupe public Togocom.

Un appel d’offres international sera lancé pour le choix d’un partenaire à la fin du mois de mars 2018, indique-t-on de source officielle.

L’ouverture du capital préservera cependant les intérêts de l’Etat.

L’annonce de cette privatisation a été annoncée en octobre dernier, en même temps que celle de deux banques.

Togocom est né de la fusion entre Togo Télécom et Togo Cellulaire.

Les deux entités sont les leaders historiques sur le marché du filaire, du mobile et de l’accès à l’internet.

Pour Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, le déploiement des infrastructures de communications électroniques haut débit fixes (FTTH) et mobiles (4G) requiert des investissements significatifs. Et le Groupe a besoin de s’adosser à des partenaires stratégiques.

Les potentiels investisseurs ne manquent pas. Du côté de la Chine, bien sûr, mais aussi d’Europe ou des Etats-Unis.

Le Groupe est actuellement dirigé par Affoh Atcha-Dédj.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.

La maîtrise de l’eau comme vecteur de développement

Développement

En Afrique de l’Ouest comme ailleurs, un élément essentiel de toute démarche sérieuse de développement durable se trouve dans la maîtrise humaine des ressources en eau.