Le gouvernement annonce une vague de privatisations

03/10/2018
Le gouvernement annonce une vague de privatisations

Le secteur privé à la manoeuvre

Le gouvernement a autorisé mercredi la privatisation de la Banque Togolaise pour le Commerce et l’Industrie (BTCI) et de l’Union Togolaise de Banque (UTB). 

Dans la recherche des solutions les plus appropriées, il avait été envisagé la fusion ou la privatisation. 

C’est finalement la seconde option qui a été retenue car, expliquent les autorités, elle cadre avec une volonté de se désengager progressivement des secteurs productifs pour faire place au privé et également en raison des opportunités actuelles du marché bancaire.

Le gouvernement veillera à la préservation des emplois et des intérêts des employés ainsi qu’à la consolidation du système financier, indique le communiqué officiel.

Dans cette même logique, il a été décidé d’une privatisation partielle de l’opérateur public TogoCom (fixe et mobile).

L’ouverture du capital est primordiale, estiment les autorités, au regard de la nouvelle dynamique dans laquelle entend s’insérer TogoCom pour assumer pleinement ses missions de stimulateur de la croissance.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gazon artificiel pour Togo-Algérie

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a indiqué que le match Togo-Algérie aura lieu le 18 novembre au stade municipal de Lomé.

Le Togo devient un hub médical

Santé

L’Agence de coopération israélienne Mashav organise du 22 au 25 octobre à Lomé et à Atakpamé une formation en traumatologie pour 9 pays africains.

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique