Le port de Lomé ne cache plus ses ambitions

03/09/2013
Le port de Lomé ne cache plus ses ambitions

Le 3e quai au Port autonome de Lomé (PAL) sera livré et opérationnel à la fin de cette année. 85% du gros œuvre a déjà été réalisé. Informations communiquées mardi par Christophe Debeuf, le chef de projet infrastructures de la société ‘Togo-Terminal’, en marge d’une visite sur le site du directeur général de la douane, Kodjo Adédzé (photo).

'Nous devons faire en sorte que le délai de traitement des marchandises soit le plus court possible. Avec ce 3e quai et l’ensemble des équipements qui seront exploités sur le site du port, nous allons gagner en rapidité et en efficacité. Un avantage pour les clients au Togo et pour ceux des pays de l’Hinterland’, a indiqué M. Adédzé. Pour le patron de la douane, la modernisation du PAL signifie à terme davantage de recettes pour le pays.

C’est le Groupe français Bolloré qui finance la construction du 3e quai pour un montant de 300 milliards de Fcfa.

L’ambition de Bolloré est de faire du Port autonome de Lomé, l’un des plus performants en Afrique de l’Ouest pour les navires de grande capacité (6.000 conteneurs embarqués), mais aussi la première plateforme de désenclavement pour les pays de l’Hinterland (Mali, Niger, Burkina Faso). L’objectif à court terme est de pouvoir traiter 1 million de conteneurs par an.

La situation géographique du Togo est un atout certain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.