Liberté des prix

11/10/2018
Liberté des prix

Le syndicat dénonce une 'politique de zonage'

Lomé, la capitale togolaise, compterait 15.000 bars et buvettes qui emploient 75.000 personnes.

Il existe même un organisme professionnel, le syndicat national des tenanciers et restaurateurs du Togo (Synatresto), pour les représenter.

Ce dernier accuse la brasserie BB (bières et sodas) de vouloir tuer la concurrence en imposant les mêmes tarifs à l’ensemble de la profession, qu’ils soient grossistes ou distributeurs.

'Nous voulons que les prix soient uniquement fixés sur la base du principe de la concurrence qui a toujours fait grandir l’économie , a sdéclaré jeudi Kossi Agbéko Ségbéaya, le secrétaire général de ce syndicat.

Les buvettes, les restaurants ou les discothèques sont libres de vendre de la bière ou du Coca Cola au prix qu’il veulent.

Les responsables de BB n’étaient pas joignables jeudi pour confirmer cette information.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.