Marchés publics : il faudra du sérieux et de la compétence

28/02/2018
Marchés publics : il faudra du sérieux et de la compétence

Pas d'attribution à l'aveugle

L’Etat a décidé d’accorder 20% des marchés publics aux jeunes et aux femmes. Un moyen de lutter contre le chômage et de promouvoir la politique du genre.

Mais attention, pas question de donner les marchés à n’importe qui. Il faudra de la compétence et de l’expertise, a prévenu mercredi  René Kapou, le directeur de l'aAutorité de régulation des marchés publics (ARMP) à l’ouverture d’une réunion d’information.

Une rencontre organisé en collaboration avec le Fonds d'appui aux initiatives économiques des jeunes (FAEIJ).

Pendant 4 jours, les potentiels bénéficiaires seront formés sur l’élaboration d’une offre concurrentielle et sur la commande publique.

Au programme également, des notions de base sur le cadre juridique des marchés publics et leur gestion.

Un Guichet unique est déjà à la disposition des jeunes et des femmes pour leur expliquer comment monter une soumission.

L’ARMP a précisé récemment les secteurs d’activité concernés par le dispositif. Il s’agit des infrastructures, de la fourniture d’équipements scolaires, les services d’entretien et les prestations intellectuelles.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.