Mondialisation : les conseils d’Hubert Védrine

25/06/2010
Mondialisation : les conseils d’Hubert Védrine

« Atouts et handicaps de l'Afrique dans la mondialisation ». Tel était le thème d’une conférence animée vendredi à Lomé par l’ancien ministre français des Affaires étrangères, Hubert Védrine, devant plusieurs centaines de cadres de l’administration.
M. Védrine ne doute pas des atouts dont dispose l’Afrique pour tirer partie de la mondialisation, à condition toutefois qu'elle améliore son niveau d'organisation et de formation de la société.
"Il est essentiel que l'Afrique tire profit de l'intérêt que suscite actuellement le continent auprès des grandes puissances. Mais la chance de disposer de richesses énergétiques et minières ne suffit pas ; il faut augmenter le niveau de formation et d'organisation des Etats africains », a déclaré M. Védrine qui a également encouragé l’Afrique à parler d’une seule voix pour défendre ses intérêts vis-à-vis des partenaires internationaux.
La conférence a été ouverte par le ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives, Solitoki Esso, en présence de plusieurs membres du gouvernement et de l'ambassadeur de France au Togo, Dominique Renaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Promotion de l'emploi et sécurité au travail

Social

La France et le BIT (Bureau international du travail) sont liés par un accord de partenariat dont bénéficie directement le Togo.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.