Ne pas céder à la fatalité

15/05/2013
Ne pas céder à la fatalité

Quel est le modèle économique idéal pour l’Afrique et pour le Togo? Vaste question à laquelle tentent de répondre depuis mercredi des experts économiques du Burkina Faso, de Côte d’ivoire, du Niger, du Mali, du Sénégal et du Togo. Cette réunion est organisée par le Centre autonome d’études et de renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERT), 

Un constat : les programmes d’ajustement structurels ont été un échec. Alors quelle alternative pour assurer le développement ?

«Le Togo n’est pas épargné de la crise économique mondiale. Les modèles économiques qui ont fait leur preuve hier se révèlent impuissants aujourd’hui face aux défis de développement de nos pays. Loin de céder à la fatalité, il est impératif de renouer avec des discours positifs sur la nécessité d’obtenir durablement, une croissance forte et partagée, gage du développement et du progrès social pour le Togo », a déclaré le ministre de la Planification, Mawussi Djossou Sémondji, à l’ouverture des travaux.

« L’objectif recherché par le CADERT est de parvenir à un consensus entre les différents acteurs : secteurs publics, secteurs privés et sociétés civiles afin que le processus de développement au Togo soit le plus rapide et surtout le plus pérenne possible », a expliqué le professeur Kako Nubukpo, directeur exécutif de l’organisation. Consensus, mais également partage d’expériences, ce qui justifie la réunion organisée pendant deux jours à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.