Organiser le secteur informel

01/05/2014
Organiser le secteur informel

Ingrid Awadé

A l’occasion de la fête du travail, la toute nouvelle directrice générale de la Délégation à l’organisation du secteur Informel (DOSI), Ingrid Awadé, a souligné l’importance qu’elle accordait à la promotion de ces centaines de milliers d’emplois qui constituent l’un des pivots de l’économie togolaise. 

‘Le secteur informel est pourvoyeur de richesse car il est source d’emploi et de revenus’, a-t-elle déclaré. 

Mme Awadé a annoncé que d’importantes mesures seront annoncées prochainement en faveur du secteur informel. 

Au Togo, comme partout ailleurs en Afrique, le secteur informel se développe dans l'anarchie et dans l'opacité la plus totale. Essentiel à la machine économique, créateur d'emplois, il échappe néanmoins à toute fiscalité, ce qui ne fait pas l'affaire du Trésor public et des opérateurs eux-mêmes qui se trouvent dans l’impossibilité d’accéder au secteur bancaire. 

Le business informel contribuerait à hauteur de 44% du PIB national.

Les autorités n'entendent pas le freiner ; elles souhaitent simplement l'organiser et mieux le contrôler. Ce sont les objectifs assignés à la DOSI. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.