Qualité et performance ; les objectifs de la Poste

06/08/2011
Qualité et performance ; les objectifs de la Poste

Une vingtaine de directeurs généraux des Postes des pays d’Afrique francophone se sont retrouvés en fin de semaine à Lomé pour définir un projet régional de qualité de service, à l’initiative de l'Union postale universelle (UPU).

"Il est temps d’améliorer la qualité des services postaux et d’innover grâce à l’utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication", a expliqué Taïrou Baguiégbé, le directeur général de la société des postes du Togo.

Depuis 2000, cette structure publique a lancé plusieurs projets de modernisation comme l’informatisation complète des transferts et des mandats et l’introduction, au mois de juin, de la première carte bancaire Gim-UEMOA.

Pour garantir l’amélioration du service, la poste du Togo s’appuie sur Asky pour acheminer dans un délai record le courrier vers les pays desservis par la compagnie aérienne.

L’entreprise participe également, depuis 2009, au projet pilote "Global Monitoring System" (GMS) qui permet de suivre les délais de réception des dépêches à l'aéroport et de connaître la durée de traitement du courrier au bureau d'échange.

La Poste togolaise n’en oublie pas pour autant l’environnement et le développement durable avec déjà 15 bureaux de poste alimentés en énergie solaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.