Service compris

23/05/2012
Service compris

Au moment où s’achève à Lomé un Forum Afrique-Asie destiné à promouvoir le partenariat économique entre les deux continents, il y a lieu de souligner la forte implication de la Chine au Togo. L’une des illustrations – mais il y en a beaucoup d’autres – est la construction de la route de contournement de Lomé.

Ce axe à 4 voies de près de 14Km reliera le Port autonome de Lomé à la nationale N°1, artère stratégique utilisée pour les exportations vers les pays de l’Hinterland (Burkina, Mali, Niger).

L’objectif est désengorger le trafic en centre ville et d’obliger les gros porteurs à contourner la capitale.

La Chine maîtrise l’ensemble du projet. L’Exim Bank a accordé au Togo un prêt concessionnel de 34 milliards, mais en échange, ce sont ses entreprises qui assurent la construction.

Deal identique pour le nouvel aéroport de Lomé.

Cette pratique n’est pas exclusive à la Chine, d’autres pays asiatiques ont des démarches similaires consistant à accorder des financements préférentiels à condition que la réalisation des projets reviennent à des entreprises nationales.

Ainsi en Inde, l’Export-Import Bank of India est un organisme public auquel est associé étroitement le secteur privé. Certainement pas un hasard.

En photo : les travaux de la voie de contournement à Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.