Véhicules d’occasion : grogne chez les importateurs

20/08/2012
Véhicules d’occasion : grogne chez les importateurs

Le Togo est avec le Bénin l’un des grands marchés des véhicules d’occasion importés d’Europe et des Etats-Unis. Chaque jour, les cargos déversent au port de Lomé des milliers de voitures en plus ou moins bon état. 

Mais des dizaines de sociétés spécialisées se plaignent des « taxes exorbitantes liées coûts de dédouanement ».

Entre les taxes d’importation et les frais d’immatriculation, les prix grimpent et les acheteurs sont de moins en moins nombreux, affirment les importateurs qui demandent aux autorités de faire un effort pour ne pas compromettre la filière.

Si les Togolais achètent de l’occasion, c’est que les tarifs des voitures neuves sont trop élevés ; en outre, l’obtention d’un crédit est quasi impossible pour les particuliers. Les acheteurs n’ont donc pas d’autres choix que de se tourner vers les véhicules arrivant au port dont certains sont considérés comme des épaves en Europe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Promotion de l'emploi et sécurité au travail

Social

La France et le BIT (Bureau international du travail) sont liés par un accord de partenariat dont bénéficie directement le Togo.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.