Vol bourré à craquer

17/11/2011
Vol bourré à craquer

Asky a lancé jeudi son premier vol en direction d’Abuja, la capitale politique du Nigeria. Deux rotations seront opérées chaque semaine.Aux commandes du Boeing 737 aujourd’hui, Frank Tigoué, un Togolo-Gabonais, qui avait à bord 117 passagers, le maximum, dont le président du conseil d’administration d’Asky, Koffi Gervais Djondo, le directeur général, Awel Busera et le président de la BIDC, Bashir Ifo. 

"C'est un moment important dans l'histoire de notre compagnie, mais nous n'allons pas nous arrêter là; les démarches sont en cours pour des dessertes d’autres villes du Nigeria", a déclaré M. Djondo avant s’envoler.

L'ambassadeur du Nigeria au Togo, Gaba Gnana Zanna, s'est félicité du succès enregistré par Asky depuis son lancement en janvier 2010 au Togo. 

"Asky est en train de réaliser le rêve des pères fondateurs de notre communauté, celui d'une intégration régionale effective », a-t-il déclaré.

A l’occasion de ce vol inaugural, la compagnie a annoncé un renforcement des fréquences au départ de Lomé vers Accra (Ghana) et Abidjan (Côte d’Ivoire) qui passent respectivement à 9 et 10 vols par semaine.

Abuja est la deuxième escale d’Asky au Nigeria qui dessert déjà Lagos depuis quelques mois.

En photo : les passagers du premier vol Lomé-Abuja embarquent jeudi à l’aéroport de Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.